Depuis quelque temps déjà

Dans la continuité de l’étude d’opportunité pour le développement d’un ou plusieurs projets de santé sur le territoire, la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret a organisé en 2016 / 2017 une phase de consultation de la population notamment avec une réunion à Ajain dans le but :

  • d’échanger avec les habitants sur l’offre de soins médicaux,
  • de recueillir les besoins, les suggestions, les remarques, les critiques.

Devant l’impasse d’un projet de maison de santé à l’est de l’agglomération, la municipalité décide dès 2018 d’étudier toutes les possibilités. Des contacts sont pris avec des entreprises chargées de mettre en relation médecins et collectivités. Nous rencontrons également des entreprises spécialisées en télémédecine. A la fin de l’année 2019, nous rencontrons le docteur Jean Luc Bernard afin d’envisager les suites à donner à son départ.

En 2020, tout s’accélère

En tout début d’année avec les nouveaux candidats bientôt élus, nous avons réfléchi à la communication pour trouver un remplaçant à JL Bernard. Malheureusement l’apparition du contexte de crise sanitaire et de confinement ne nous a pas permis de mettre en œuvre de manière efficiente nos recherches. Ce n’est qu’à compter de début septembre, après le premier confinement et l’été que nous avons alerté la presse locale (la Montagne) la radio (bleu Creuse) la télévision (France 3).

Nous avons également organisé en octobre 2020 une réunion avec l’ARS, la CPAM, le médecin, la pharmacienne, les infirmiers et les élu(e)s municipaux.

L’ARS ne nous a alors rien proposé, même en ce qui concerne la télémédecine, dossier sur lequel nous avions travaillé (qui ne remplace pas la présence d’un médecin, mais peut apporter des services à la population). Nous travaillons alors rapidement sur un projet de vidéo avec Mr Bertrand Fernandez, vidéo destinée à sensibiliser les médecins ou futurs médecins qui voudraient s’installer sur la commune : cette vidéo est très vite diffusée (plusieurs milliers de vues) et bien accueillie.

Nous profitons également de l’important trafic dans le bourg les 8 et 9 décembre (suite à la déviation de la RN 145) pour apposer des panneaux indiquant notre recherche d’un médecin.

Nous avons également visité une maison de santé à Merlines en Corrèze, en compagnie du maître d’oeuvre que nous avons choisi pour notre prospection bâtimentaire. La communauté d’agglomération a la compétence pour les maisons de santé, mais il faut au moins deux médecins, ce qui n’est pas le cas pour Ajain. Le Département essaye de mettre en place un dispositif, qui n’est pas fonctionnel tout au moins pour nous dans l’immédiat.

Les contacts avec des médecins pouvant arriver à Ajain commencent à se faire en cette fin d’année 2020.

Un nouveau cabinet médical

Afin de préparer l’arrivée d’un futur médecin, le conseil municipal a choisi un maître d’oeuvre pour la réalisation d’un cabinet médical route de Pionnat, sur une parcelle possédée par la commune. Alain Texier, adjoint en charge des bâtiments, a eu l’occasion d’exposer ce projet sur France Bleu Creuse.

La municipalité d’Ajain envisage la construction d’un bâtiment à usage médical, dans le but d’accueillir, dans un premier temps, un médecin généraliste. Ce bâtiment sera conçu de sorte à pouvoir évoluer en surfaces de locaux supplémentaires, si besoin, pour accueillir d’autres professionnels de santé (kinésithérapeutes, infirmiers etc…). Pour ce faire, la commune dispose d’un terrain constructible, situé dans le bourg, route de Pionnat, d’une surface de 1093 m² pour une longueur de 47 ml environ et une largeur de 23 ml environ. Le projet consisterait en la création d’un cabinet de consultation en médecine générale (environ 20 m²) pourvu de placard(s) et d’un chauffe-eau indépendant, d’une salle d’attente (environ 15 m²) d’un espace entrée/accueil, d’un local détente/cuisinette/rangement, d’un local archives, de WC P.M.R. « public », d’un WC classique « privé », d’une douche et d’un local technique/chaufferie, l’ensemble est estimé à environ 90 m² de surface utile.