[calameo code=004818521cb3dd9a3abf7 mode=mini showsharemenu=false clickto=embed width=480 height=300]

Le conseil municipal du 11 avril a permis à la municipalité d’adopter ses budgets pour l’année 2017.

Le budget de l’assainissement, à hauteur de 195 460 €, verra notamment se réaliser un diagnostic du réseau pour lequel des financements sont demandés auprès de l’Agence de l’eau et du Conseil départemental. Le résultat de l’exercice 2016 du budget communal est de quant à lui de 83 390,36 €. Le résultat de clôture de l’exercice 2016 reprenant les résultats de l’exercice précédent (2015) est de 232 682.03 €. Le budget primitif pour 2017 a été voté par 9 voix pour et deux voix contre autour d’un équilibre dépenses / recettes à hauteur de 1 039 807 €.

Les dépenses d’investissement sont prévues à hauteur de 119 428,01 €, il est rigoureusement le même qu’en 2016 (119 129, 74 €). Le terrain de jeux dans la partie du parc que l’EHPAD des Signolles a décidé de mettre à disposition de la commune constituera un investissement prioritaire et enfin réalisé cette année. Les financements spécifiques (DETR, fonds de concours …) obtenus pour ces différentes dépenses s’élèvent à environ à 48% des dépenses prévues. C’est aussi ce qui permet à la commune de maintenir inchangée son imposition locale. Le conseil a par ailleurs validé par 9 voix pour et deux voix contre la pré-étude réalisée par le maitre d’œuvre quant au réaménagement de la cantine scolaire (marche en avant, séparation du secteur propre du secteur sale). Ce réaménagement a été validé par la DDCSPP. L’accessibilité doit également être revue et fait partie du chiffrage proposée suite à la visite du SDIS.  L’acoustique et la réfection du bas des murs, à faire en régie, demandent un financement complémentaire. Il a donc été proposé d’inscrire 45 000 euros pour l’ensemble des travaux dans le budget primitif. La demande de subvention sera demandée conformément au plan de financement présenté en séance.

Quant au budget de fonctionnement, les charges de personnel continuent d’impacter le budget (plus de 50% des dépenses de fonctionnement) mais confortent la municipalité dans sa perspective d’offrir des services publics de qualité tant au niveau du secrétariat, du service technique, de la cantine, des atsem ou de l’équipe de l’accueil de loisirs . Les dépenses de fonctionnement courantes sont stables, voire en baisse : 265 680 € contre 270 020 € en 2016.